L'armée des Clones : Qui se ressemblent s'assemblent

Il est toujours tentant pour un manager de recruter des profils qui partagent la même culture, la même façon d'aborder les problèmes.

Pas besoin de passer des heures à expliquer, on se comprend immédiatement.

Mais ce confort de travail, en particulier dans les activités d'exploitation de l'entreprise devient rapidement contre-productif lorsque l'on parle d'innovation. Les principe même du brain storming repose sur la démultiplication de la créativité, grâce à l'interaction entre des personnes différentes. Quand l'entreprise devient une armée de clones ... il n'y a plus cette stimulation, la pensée unique s'installe, la culture dominante aveugle l'entreprise. Voir notre article : Tueur d'Innovation : La culture d'entreprise

La France est particulièrement sensible à cette dérive RH. Nos élites sont formées dans des grandes écoles où les anciens se serrent les coudes et accueillent plus volontiers les nouvelles générations de leur école.
Les polytechniciens embauchent des polytechniciens, les Gadz'Arts des "Arts et métier", les HEC des HEC, et les Enarques ... des Enarques.

Plus tard lors des évolutions de carrières, les dirigeants, choisiront pour les seconder, et plus tard leur succéder, ceux qui leur ressemblent dans une forme de promotion des "mini-moi".

Au delà de la culture uniforme et d'une formatation de l'approche des problèmes, cette consanguinité RH empèche la cross fertilisation des expériences, et l'innovation par transposition.

L'Indevol-solution : L'Innovation par les hommes ...

Parce qu'il n'y a pas d'entreprise Innovante, mais des hommes qui innovent dans l'entreprise, la question du recrutement et de la formation des hommes ne peut être ignorée dans toute stratégie d'innovation.

Comment assurer une diversité des profils ? Comment définir et trouver les profils qui manquent à votre entreprise? Comment INDEVOLUTION peut vous aider sur ce sujet ?

Voir notre article :  L'Innovation par les hommes